Retour accueil blog Vertissimmo
Salon virtuel
Salon immobilier en ligne
Vertissimmo le Blog

Recherche

Portail lauréat des Keltravo Awards

Bienvenue !

vertissimmo.com est un salon virtuel permanent dédié à l'éco-habitat/construction et aux énergies domestiques propres. Il permet découverte et prises de contact simples & rapides entre professionnels & particuliers & prescripteurs tout en limitant déplacements et émissions de CO2.

Via ce blog, nous vous présentons l'actu éco-habitat/éco-construction sans frontières, nos coups de coeur, nos questions et nos idées...
Bonne lecture !

Ce blog est membre de

Vertissimmo sur Facebook

Annuaires

Wikio - Top des blogs - Environnement
site 100% compensé en carbone
ekologeek : gestes ecologiques

Message taggés ‘énergie’

4août2014

Quand on tente de relever le défi du développement durable dans l’habitat, on cible généralement 2 objectifs à atteindre :

1-      Réaliser des économies d’énergie et réduire de facto la production de CO2 des logements

2-      Rendre les logements mieux accessibles, utiles et pratiques aux personnes à  mobilité réduite

Pour atteindre ces objectifs la domotique se révèle être un outil formidablement puissant puisqu’il permet une prise en mains facile de l’ensemble de ces deux problématiques.

La domotique c’est quoi ?

La domotique (du latin domus =maison et informatique) est un système intelligent qui permet  de piloter, contrôler et analyser tous les éléments électriques et informatiques de la maison et ce en réseau : système de production de chauffage, éclairage, volets roulants, alarme, porte de garage, portail, prises électriques, ordinateurs, machines à laver, etc.

Comment réalise-t-on des économies d’énergie grâce à la domotique ?

lire la suite

27mar2014

Le gaz naturel, tant décrié pour les gaz à effets de serre rejetés lors de sa combustion, aurait-il des vertus écologiques insoupçonnées ? C’est ce que laisse à penser l’émergence du gaz dit « vert », qui constitue une nouvelle source d’énergie renouvelable dont le développement est fortement encouragé par le gouvernement.

Le gaz vert, qu’est ce que c’est?

Si le gaz naturel est une énergie fossile extraite des gisements d’hydrocarbure, le gaz vert, également appelé biogaz, est quant à lui créé spontanément lors de la fermentation de biomasse ou, industriellement, par la transformation de ces biodéchets via un processus de méthanisation.

Ce gaz renouvelable constitue une ressource énergétique à plus d’un titre puisqu’il peut être valorisé de différentes façons. Ainsi, il peut être utilisé comme carburant pour les véhicules fonctionnant au gaz naturel vert, contribuant ainsi à la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Il peut également servir pour produire de la chaleur et/ou de l’électricité. En effet, les systèmes de cogénération ont, selon les statistiques de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) un rendement électrique de 35%. La récupération de la chaleur produite par le module de cogénération permet même d’atteindre un rendement global de 85% si toute la chaleur produite est utilisée.

Consommer du gaz de façon écoresponsable

La composition du biogaz ne lui permet pas d’être injecté en tant que tel dans le réseau de distribution de gaz naturel. En effet, sa teneur en méthane est trop faible et, par ailleurs, certains gaz présents comme l’hydrogène de carbone ou des vapeurs d’eau le rendent impropre à l’utilisation. Cependant, des procédés d’épuration permettent de transformer le biogaz en biométhane qui, lui, peut être mélangé sans problème avec le gaz naturel.

A l’heure actuelle, aucun fournisseur ne propose d’offres de gaz vert sur le marché gazier français. Néanmoins, il est toujours possible d’adopter un comportement écoresponsable en optant pour une offre dite « compensé carbone ». Ces offres intègrent en effet dans leur prix l’achat de crédits carbone pour compenser les émissions de dioxyde de carbone provoquées par votre consommation de gaz. Concrètement, vous payez une offre à un prix légèrement supérieur et, en contrepartie, votre fournisseur investit une partie de votre facture dans des projets visant à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Un dispositif d’avenir

Suite au Grenelle de l’environnement, le gouvernement a arrêté un projet ambitieux de développement des procédés de méthanisation. L’Etat ambitionne ainsi d’élever la puissance électrique installée de méthanisation de 164,8 MW en 2010 à 525 MW en 2020 (chiffres d’EurObserv’ER).

Pour ce faire, plusieurs dispositifs de soutien au développement du biogaz ont vu le jour. A ce titre, l’obligation d’achat permet à tout producteur d’électricité renouvelable de voir sa production d’électricité achetée, à un prix fixé par l’Etat, par EDF ou les entreprises locales de distribution.

Ainsi, après une majoration de 50% en 2006, un nouvel arrêté du 19 mai 2011 est venu à nouveau revaloriser d’environ 20% en moyenne (taxes comprises) le tarif d’achat pour la production électrique à partir de biogaz. Si un tel soutien est inévitable pour développer les énergies renouvelables en France, néanmoins il ne faut pas oublier que le poids de cette aide pèse in fine sur le consommateur. En effet, ce sont les contributions au Service Public de l’Electricité (CSPE) et au Tarif Social de Solidarité Gaz (CTSSG) qui financent les surcoûts pris en charge par les fournisseurs au titre du développement des énergies renouvelables !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site http://fournisseurs-gaz.com

10fév2014

En septembre 2013, près de 8 foyers sur 10 déclaraient que la consommation d’énergie constituait pour eux “un sujet de préoccupation important” d’après les statistiques du 7ème baromètre annuel Energie-Info sur l’ouverture des marchés. Pour faire face à cette préoccupation majeure et réduire leur facture d’énergie, les ménages français tentent notamment d’estimer et d’anticiper leur consommation d’électricité.

Estimer pour mieux maîtriser sa consommation

lire la suite

18jan2014

L’énergie coûte de plus en plus cher et la courbe ne risque pas de s’inverser, bien au contraire. C’est pour cela que nous sommes nombreux à nous lancer sagement dans la rénovation de notre logement.

 

Isolation des murs, du sol, du toit, pose de nouvelles portes et fenêtres, installation de nouveaux équipements de chauffage, les solutions pour réduire sa dépendance énergétique sont nombreuses mais ne doivent pas être choisies par hasard ! Un équipement non adapté aux contraintes de son habitation et ce sont de milliers d’euros gaspillés…

 

En matière de chauffage, un autre danger vient se glisser dans l’équation : le professionnel retenu pour la pose de l’équipement qui sera sensé nous faire réaliser d’importantes économies d’énergie et d’argent ! Si ce professionnel n’est pas bien formé et ne sais pas vous apporter les bons conseils, attention danger !

 

Mais comment trouver le bon professionnel nous direz-vous ?

 

Plusieurs labels et marques doivent attirer votre attention car elles garantissent une formation adéquate du professionnel. Parmi ces marques de qualité nous retiendrons Qualibat et Ecoartisan. Cependant ces labels suffisent-ils ? Pour s’assurer de la formation, oui, mais comment mesurer le bon travail d’une entreprise spécialiste en pose de PAC (pompes à chaleurs) par exemple ?

 

Grâce aux avis clients certifiés !

 

logo

 

Spécialiste en installation de pompe à chaleur Air/Eau en Alsace, la société Séréliance Confort s’est dotée d’un outil qui garantit ses engagements qualité et qui permet de mesurer de façon fiable les avis de ses clients. Pas de faux avis, les plus de 80 témoignages clients que l’on peut consulter sur le site de ce professionnel son certifiés exacts et contrôlés par l’Afnor. Allez voir par vous-même sur le site de Séréliance Confort, si vous habitez en Alsace et envisagez de bazarder votre vieux chauffage trop coûteux, ces avis sauront vous rassurer.

 

Pour en savoir plus sur le système de notation clients utilisé par Séréliance Confort : http://www.serelianceconfort.fr/avis-clients.html

29nov2013

Qu’entend-on par électricité verte ?

L’expression « électricite verte » désigne l’électricité produite à partir de sources d’énergies
renouvelables comme l’énergie hydraulique, éolienne et solaire. Consommer de l’électricité verte,
c’est donc choisir un mode de consommation qui ne produit que très peu de CO2 et pas de déchets
nucléaires. Dans la pratique, une offre d’électricité est considérée comme verte si le fournisseur
est en mesure de garantir que la quantité d’électricité d’origine renouvelable qu’il a acheté à des
producteurs d’énergie correspond à celle qu’il a vendu à ses clients. Depuis le 1er janvier 2012, tout
achat d’électricité verte à un producteur par un fournisseur s’accompagne systématiquement de
garanties d’origine. Les garanties d’origine authentifient donc qu’une quantité donnée d’électricité
est d’origine renouvelable. Depuis le 1er mai 2013, la délivrance, l’utilisation et la circulation des
garanties d’origine est géré par Powernext.

 

Comment puis-je me procurer de l’électricité verte ?

 Si, comme la majorité des Français, vous êtes client au tarif bleu d’EDF, vous consommez une

électricité standard, c’est-à-dire une électricité où la part d’électricité d’origine renouvelable est de

12%. EDF ne propose donc que très peu d’électricité verte. D’autres fournisseurs tels que GDF

Suez ou Direct Energie proposent selon les offres tantôt de l’électricité verte, tantôt de l’électricité

standard. Enfin, une dernière catégorie de fournisseurs, à l’instar de Planète Oui ou Enercoop,

proposent uniquement de l’électricité verte.

 

La part d’électricité verte délivrée l’an dernier par votre fournisseur figure obligatoirement sur vos

factures ainsi que dans son descriptif des offres.

 

Est-ce vraiment de l’électricité verte qui parvient chez moi ?

Non, les fournisseurs ne peuvent pas garantir que l’électricité qui parvient chez vous est de

l’électricité verte. Tous les fournisseurs d’électricité vendent en effet la même électricité acheminée

par les gestionnaires de transport et de distribution français. Il s’agit même d’une obligation

d’ERDF de ne pas faire de discrimination entre les usagers des différents fournisseurs en France. La

traçabilité physique de l’électricité entre le lieu de production et celui de consommation est donc

impossible. La seule traçabilité possible est une traçabilité commerciale réalisée essentiellement

grâce au système des garanties d’origine.

L’électricité verte est-elle plus chère ?

De manière générale, l’électricité verte est plus chère que l’électricité standard. Ainsi, alors que le

coût de l’énergie nucléaire est de 49,5 €/MWh, le coût de l’énergie hydraulique oscille entre 15 et

20 €/MWh, celui des éoliennes terrestre est de 82€/MWh en moyenne et enfin l’électricité issue de

petites installations photovoltaïques atteint 370€/MWh.

Certains fournisseurs comme Planète Oui vendent toutefois de l’électricité verte moins chère

que l’électricité standard fournie par EDF. Pour y arriver, Planète Oui achète principalement de

l’hydroélectricité. Cette source d’énergie représente en effet 95% des achats en énergie de Planète Oui.

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de Selectra Info.

Vignette wattimpact.com

Vertissimmo.com est un salon en ligne, autrement appelé salon virtuel ou salon web, il est accessible 24h/24, 7j/7, 365 jours par an. Véritable lieu d’exposition dynamique, il permet mises en relation et échanges entre professionnels & particuliers tout en limitant déplacements et émissions de CO2.

Le salon web de l'habitat sain et durable regroupe l’ensemble des professionnels de la construction écologique, de l’habitat bio et des énergies renouvelables. Trouvez ici les bons conseils, les produits et matériaux bio et naturels, les experts, pour éco construire et éco habiter durablement !

© Vertissimmo.com 2010 - tous droits réservés | qui sommes-nous ? - devenir sponsor du salon - mentions légales - CGU - contact - webdesign - référencement web

Le blog actu éco-construction du salon vertissimmo.com est propulsé par WordPress Design par Webdesign sur TemplateMonster.