Retour accueil blog Vertissimmo
Salon virtuel
Salon immobilier en ligne
Vertissimmo le Blog

Recherche

Portail lauréat des Keltravo Awards

Bienvenue !

vertissimmo.com est un salon virtuel permanent dédié à l'éco-habitat/construction et aux énergies domestiques propres. Il permet découverte et prises de contact simples & rapides entre professionnels & particuliers & prescripteurs tout en limitant déplacements et émissions de CO2.

Via ce blog, nous vous présentons l'actu éco-habitat/éco-construction sans frontières, nos coups de coeur, nos questions et nos idées...
Bonne lecture !

Ce blog est membre de

Vertissimmo sur Facebook

Annuaires

Wikio - Top des blogs - Environnement
site 100% compensé en carbone
ekologeek : gestes ecologiques
1 oct 2011

J’ai testé : Fabriquer une table basse avec des palettes en bois

Posté par Ecolo-bio

Adepte des solutions récup et convaincue de ma capacité à pouvoir bricoler facile (j’ai dû trop abuser des sites web et des magazines qui vantent la simplicité avec laquelle la nana que je suis peut démonter un immeuble à mains nus) je me suis lancée il y a 15 jours dans une nouvelle aventure bricolage très en vogue en ce moment : la construction d’une table basse à base de palettes en bois…

Si vous aussi avez pensé à vous lancer dans ce genre d’atelier brico-déco pour vous faire plaisir et pour épater les ami(e)s , ce témoignage vous sera peut-être utile pour bien vous préparer !

Jeu d’enfant ou cauchemar en usine ? Je vous raconte mon expérience étape par étape.

 Préparatifs

 Il m’a fallu évaluer les outils et matériaux nécessaires à la réalisation de cette fameuse table. Ayant décidé de partir sur un modèle de table simple (Une palette de 80 centimètres de large sur 120 de longueur et 20 de hauteur pour base sur laquelle je clouterais 12 planches de récup) il me fallait donc :

 3 palettes industrielles en bois pas trop abimées par les intempéries.

  • 1 marteau de charpentier
  • 1 masque de chirurgien ponceur
  • Des lunettes de protection
  • 30 clous à tête plate
  • 20 vis à tête plate
  • 5 roulettes
  • 1 flacon de cire d’abeille pour le traitement + huile de protection bio
  • 1 ponceuse à tête ronde + disques de ponçage
  • 1 scie circulaire

Temps estimé

2 demi-journées de travail + 48 heures de séchage

Coût

Coût approximatif : 150€ pour l’équipement global

Coût de la table basse : 25€

Taille de la table tt compris : Longueur 120 cm – largeur 80 cm – Hauteur – 30 cm

A la recherche de la matière première

Soyons clair je n’ai pas fait le tour de la planète pour trouver ce dont j’avais besoin. Caisse à outils du grand-père, magasin de bricolage pour les outils manquants et constructeur de maisons bois à 500 mètres de chez moi pour les palettes en bois (de région m’a-t-on dit) offertes.

Conseil : Ne pas hésiter à faire le tour des artisans pour récupérer des palettes, beaucoup seront contents de s’en débarrasser, car bien souvent elles finissent au feu dans l’arrière court de l’entrepôt… (pas très écolo tout ça vous me direz…)

Fabrication

Etape 1 : récupération des planches

Et la plus pénible : le dépeçage des palettes. Le but étant de récupérer des planches de bois pas trop abimées d’une épaisseur à peu près égales. Durée de l’opération ? 04h00 avec pauses cela va sans dire. Vraiment c’est un exercice difficile car les planches sont parfois cloutées depuis plusieurs années, les clous sont rouillés et enfoncés jusqu’à la moelle. Il faut taper, tirer, arracher, s’acharner pour « décoller » les planches et retirer les vieux clous. Sur une quinzaine de planches, 3 se sont cassées, et 3 ont été abimées… Mal aux mains garanti, échardes en option, dos cassé le soir…  Bref ce n’est pas aussi facile qu’on le croit !

Etape 2 : calibrage des planches

Etape la plus facile : Calibrer les planches récupérées. Je les ai tout simplement posé sur la palette de support, numéroté leur position les unes par rapport aux autres et pris les cotes avant de passer à l’étape suivante…

Etape 3 : découpage des planches

De loin l’étape la plus effrayante pour la flippée que je suis puiqu’il a fallu que j’utilise une petite scie circulaire pour équilibrer la longueur des planches. Le bruit, l’odeur, la peur de me couper un doigt, la main voire la jambe n’ont pas quitté mon esprit pendant toute l’opération. Autant dire que le débranchement de l’appareil a sonné comme une libération…

Etape 4 : Ponçage des planches et de la palette support

J’ai poncé l’ensemble dans tous les sens pour supprimer échardes et autres coins saillants, vieux restes de peinture… Petit conseil, couvrez yeux, nez et bouche, vous dégagez des poussières nocives quand vous faites ce genre de travaux, d’autant plus que les palettes industrielles sont fortement traitées pour résister aux petites bêtes et autres agressions extérieures…

Etape 5 : traitement des planches et de la palette de support

J’ai appliqué une couche d’huile de protection bio et ajouté le plus naturel des « traitements » pour le bois c’est à dire une monocouche de cire d’abeille. L’huile et la cire d’abeille ont permis de donner un aspect ancien au bois et un côté plus brillant très sympa.

Conseil : veillez à bien attendre que la couche d’huile sèche avant d’appliquer la cire, le temps de séchage peut aller jusqu’à 48h00… Et si vous travaillez dans votre garage, aérez un maximum.

Etape 6 : Installation des planches de bois sur la palette

Il s’agit de clouter les planches. Un clou par planche et par bout suffit. Il faut bien veiller à clouter dans le bon sens, c’est-à-dire qu’on installe les planches du côté vide de la palette et non pas l’inverse ( côté qui servait à transporter la marchandise) , de sorte à pouvoir ranger des magazines par la suite…

Etape 7 : Installation des roulettes

Pas très compliqué, j’ai visé 5 roulettes, 4 roulettes aux coins et une au centre pour éviter une surchage de l’intérieur vers l’extérieur.

 Voilà ! 

 Bien sûr des variantes existent, pour une table plus haute, plus carré etc. à vous de laisser libre court à votre imagination…

 Si vous avez des questions, besoin de conseil pour des produits  n’hésitez pas à consulter Ronan l’expert en éco-matériaux du salon virtuel !

 Copyright photo 1 : vertissimmo -  photo 2 : Wikipédia

2 réponses pour “J’ai testé : Fabriquer une table basse avec des palettes en bois”

  1. Ce post est super. Mais j’imagine quand même la galère. Mon art du bricolage consiste maintenant – au maximum – à changer une ampoule. Cela dit, si on veut faire une table basse avec ce moyen, la marche à suivre expliquée pas à pas est quand même très utile.
    La prochaine fois avec une petite vidéo sur YouTube ?

  2. [...] J'ai testé : Fabriquer une table basse avec des palettes en bois | Le blog actu éco-c… Adepte des solutions récup et convaincue de ma capacité à pouvoir bricoler facile (j’ai dû trop abuser des sites web et des magazines qui vantent la… Source: http://www.vertissimmo.com [...]


Poster une réponse

Current day month ye@r *

Je souhaite recevoir les réponses à mon commentaire par email

Vignette wattimpact.com

Vertissimmo.com est un salon en ligne, autrement appelé salon virtuel ou salon web, il est accessible 24h/24, 7j/7, 365 jours par an. Véritable lieu d’exposition dynamique, il permet mises en relation et échanges entre professionnels & particuliers tout en limitant déplacements et émissions de CO2.

Le salon web de l'habitat sain et durable regroupe l’ensemble des professionnels de la construction écologique, de l’habitat bio et des énergies renouvelables. Trouvez ici les bons conseils, les produits et matériaux bio et naturels, les experts, pour éco construire et éco habiter durablement !

© Vertissimmo.com 2010 - tous droits réservés | qui sommes-nous ? - devenir sponsor du salon - mentions légales - CGU - contact - webdesign - référencement web

Le blog actu éco-construction du salon vertissimmo.com est propulsé par WordPress Design par Webdesign sur TemplateMonster.